1. - Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 12
  4. - Étude prospective monocentrique des effets d’une prise en charge ostéopathique sur des patients souffrant de névralgie pudendale

Étude prospective monocentrique des effets d’une prise en charge ostéopathique sur des patients souffrant de névralgie pudendale





Télécharger l'abstract





Acheter l'article

Tessier A, Morin MP. Étude prospective monocentrique des effets d’une prise en charge ostéopathique sur des patients souffrant de névralgie pudendale. La Revue de l'Ostéopathie. 2013;12:5-12.

Résumé

Objectif : La névralgie pudendale est un syndrome canalaire provoquant, entre autres symptômes, des douleurs neuropathiques, des allodynies, des dyspareunies qui, par chronicité, détériorent la vie quotidienne des patients. Le but de notre étude était d’évaluer l’impact d’une prise en charge ostéopathique sur la douleur de la névralgie pudendale.

Méthodes : Quatre femmes et huit hommes souffrant de névralgie pudendale ont été traités par deux séances d’ostéopathie de pratique courante, à 15 jours d’intervalle. Le critère de jugement principal était la douleur évaluée par une échelle verbale simple, recueillie trois fois : avant la première séance, avant la deuxième séance et 15 jour après.

Résultats : 10 patients sur 12 s’estiment améliorés de plus de 40 %. La douleur moyenne évaluée par l’échelle verbale simple est de 6,3 lors de l’inclusion, 4,5 avant la deuxième séance et 2,5 à 15 jours. Cette diminution est très hautement significative (Anova de Friedman, p<0,0001). Tous les patients de l’étude recommanderaient cette prise en charge à un proche s’il souffrait de cette névralgie.

Conclusion : L’ostéopathie semble avoir sa place dans la prise en charge multidisciplinaire de la névralgie pudendale. Un essai comparatif randomisé est nécessaire pour confirmer les résultats de cette première étude. Il serait intéressant de comparer les résultats obtenus par l’application de ce protocole avec ceux obtenus lors de la pose de neurostimulation électrique transcutanée afin d’établir si l’ostéopathie n’influe que sur les conducteurs de la douleur ou si l’amélioration est due à la modification des tensions et du mouvement inhérent aux structures anatomiques.

Mots-clés: névralgie pudendale, syndrome canalaire, canal d’Alcock, ostéopathie


Effects of Osteopathic Care on patients suffering with pudendal neuralgia: a prospective monocentric study

Tessier A, Morin MP. Effects of Osteopathic Care on patients suffering with pudendal neuralgia: a prospective monocentric study. La Revue de l'Ostéopathie. 2013;12:5-12.

Abstract

Aim: Pudendal neuralgia is a canal syndrome. Patients presents, among other symptoms, with chronic neuropathic pain, allodynia and dyspareunia; the chronicity of which impact their everyday life. Our aim is to measure the impact of Osteopathic Care on pudendal neuralgia’s pain.

Method: Four females and eight males suffering from pudendal neuralgia received two osteopathic treatments within 15 days. Pain was the main outcome measure. We assessed pain through a simple verbal pain rating scale. The scale was used on three occasions: before the first session, before the second one and 15 days later.

Results: 10 out of 12 patients find their pain decreased by 40% or more. On inclusion, the mean pain level is 6.3, before the second session it goes down to 4.5, then to 2.5 after 15 days. This decrease is very highly significant (p<0.0001). Every patient from this study would recommend this approach to a friend suffering from this neuralgia.

Conclusion: Osteopathy seems to be interesting to consider in the global management of pudendal neuralgia. A comparative randomized trial would be necessary to confirm these first results. It would be interesting to compare results obtained with this osteopathic protocol with results from transcutaneous neuroelectric stimulation in order to assess if the action of osteopathy is linked with pain perception only or if the improvement is due to modified tensions and anatomical mobility.

Keywords: pudendal neuralgia, canal syndrome, Alcock’s canal, osteopathy