1. - Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 7
  4. - Analyse cinématique de la tête et estimation de l’axe hélicoïdal pendant la manipulation cervicale à haute vitesse et basse amplitude : étude de faisabilité

Analyse cinématique de la tête et estimation de l’axe hélicoïdal pendant la manipulation cervicale à haute vitesse et basse amplitude : étude de faisabilité





Télécharger l'abstract

Dugailly PM, Bonnechère B, Maroye L, Van Geyt B, Salvia P, Feipel V. Analyse cinématique de la tête et estimation de l’axe hélicoïdal pendant la manipulation cervicale à haute vitesse et basse amplitude : étude de faisabilité. La Revue de l'Ostéopathie. 2012;7:13-18.

Résumé

Objectif : La manipulation vertébrale est fréquemment rapportée dans le traitement des algies mécaniques du rachis cervical. Certaines études démontrent que l’analyse de l’axe hélicoïdal peut représenter une alternative intéressante pour définir certaines caractéristiques cinématiques du mouvement tridimensionnel du rachis cervical. Cependant, cette méthode n’a pas encore été développée pour l’analyse de technique manuelle comme la manipulation. Les objectifs de notre étude portent sur l’analyse de la cinématique 3D de la manipulation et des paramètres déterminant l’orientation de l’axe hélicoïdal.

Méthodes : Quatorze volontaires asymptomatiques (âge: 30 ± 11 ans) ont été sélectionnés. Pour chaque sujet, un praticien expérimenté a effectué une à deux manipulations du rachis cervical en position assise. Les mouvements ont été enregistrés à l’aide d’un système optoélectronique en utilisant des marqueurs réfléchissants fixés sur la tête et le thorax. Les données ont été traitées afin d’analyser les composantes de mouvement principales et associées ainsi que l’axe hélicoïdal (AH).

Résultats : Une analyse préliminaire des données sur trois sujets démontre des amplitudes maximales estimées en moyenne à 42°, 20° et 6° pour la flexion latérale, la rotation axiale et l’extension, respectivement. Pendant la manipulation, le ratio rotation axiale/flexion latérale a été estimé à 0,75 et la vitesse angulaire du mouvement à 139°/s. L’attitude de l’AH moyen calculée démontre une orientation oblique de haut en bas et une localisation ipsilatérale au côté de l’impulsion.

Conclusion :Nos résultats confirment la faible amplitude de la rotation axiale pendant la manipulation de type haute vitesse basse amplitude. Cette étude fournit également de nouvelles perspectives dans le développement des analyses cinématiques de la manipulation par l’estimation de l’axe hélicoïdal et de la représentation anatomique dumouvement pendant le geste technique. Une analyse plus complète de notre échantillon est nécessaire pour confirmer ces résultats préliminaires et préciser la variabilité des paramètres étudiés.

Mots-clés :manipulation, cinématique, axe hélicoïdal, rachis cervical


Kinematics analysis and helical axis computation during high velocity-low amplitude cervical spine manipulation: A preliminary study

Dugailly PM, Bonnechère B, Maroye L, Van Geyt B, Salvia P, Feipel V. Kinematics analysis and helical axis computation during high velocity-low amplitude cervical spine manipulation: A preliminary study. La Revue de l'Ostéopathie. 2012;7:13-18.

Abstract

Objectives: Spinal manipulative therapy is frequently reported for treating mechanical cervical spine disorders. Cervical spine kinematics has been studied during spinal manipulation for assessing range of motion (primary and coupled motions) and velocity. Moreover, helical axis computation represents an alternative method for defining cervical motion kinematics behaviours. Nevertheless, such method is lacking for analysing kinematics of cervical osteopathic manipulation. In this way, this study aims at assessing cervical kinematics and helical axis during cervical manipulation.

Méthods: 14 asymptomatic volunteers (30 +/- 11 years) were selected. To compute head motions relative to the thorax, a customized helmet with four reflectivemarkers was attached on the head and six reflective markers were fixed on the thorax using adhesive tape. For each subject, one experimented practitioner performed one or two cervical spine manipulations in sitting position. During manipulation, motions were recorded using an optoelectronic system device. Motion data were processed to analyse primary and coupled motions as well as helical axis (HA) data. Data processing provided motion representation and HA orientation and location during the manipulation.

Résults: At present, data processing has been carried out for 3 subjects. Mean maximal ROM was estimated to 42°, 20° and 6° for lateral bending, axial rotation and flexion extension respectively. During manipulation, average axial rotation/lateral bending ratio was shown to be 0.75 and velocity was estimated at 139°/s. A similar 3D attitude of mean HA was demonstrated for all subjects. HA displayed an oblique cephalocaudal orientation with a location ipsilateral to the impulse side and opposite to the thrust direction.

Conclusion:The present results confirm the limited range of axial rotation during manipulation as previously mentioned. Moreover, this study provides new insights in the development of kinematics investigations of the cervical manipulation using HA computation and anatomical representation of motion. Analysis of the whole sample is needed for confirming these preliminary results and for assessing data variability.

Keywords :manipulation, kinematics, helical axis, cervical spine