1. - Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 4
  4. - Évaluation de l’activité du système nerveux autonome par la variabilité de fréquence cardiaque : méthode et intérêt

Évaluation de l’activité du système nerveux autonome par la variabilité de fréquence cardiaque : méthode et intérêt

Le 2015-12-27 à 18:51 par Robert Meslé.





Télécharger l'abstract

Évaluation de l’activité du système nerveux autonome par la variabilité de fréquence cardiaque : méthode et intérêt

Garet M. Évaluation de l’activité du système nerveux autonome par la variabilité de fréquence cardiaque : méthode et intérêt. La Revue de l'Ostéopathie. 2011;4:23-8.

Résumé

En dehors des effets cliniques observés chez les patients et des retours de ces derniers, l’objectivation des effets d’une manipulation ostéopathique demeure actuellement un challenge. La validation de méthodes d’investigation permettant de quantifier l’influence d’un traitement ostéopathique est une étape importante dans l’objectivation des effets de ce dernier, tant dans une logique de recherche que dans une logique clinique. Le système nerveux autonome (SNA) tient une place importante aussi bien dans l’évolution de la pathologie qu’en tant que levier de traitement aux conséquences globales sur l’organisme. Dans ce cadre, la maîtrise d’un moyen d’investigation valide de quantification de l’activité du SNA, de ses bras sympathique et parasympathique, et de son équilibre sympathico-vagal parait particulièrement intéressant. L’objet de cet article est de présenter la méthode de quantification de l’activité du SNA par la variabilité de fréquence cardiaque, ses tenants et aboutissants, ainsi que ses limites afin d’envisager son application à l’objectivation des effets des techniques et d’un traitement ostéopathique.

Mots-clés :système nerveux autonome, variabilité de fréquence cardiaque, quantification, ostéopathie

Voir les autres articles en relation


Variability of the heart rate as a mean to evaluate the Autonomous Nervous System Activity: method and interest

Abstract

Apart from clinical effects observed and patient’s feedback, it is still a challenge to objectivise the effects of an osteopathic manoeuvre. Toward this goal, the validation of investigating methods to quantify the effects of osteopathy is an important step, as much from a research point of view as from a clinical point of view. The Autonomous Nervous System (ANS) is central, in the pathology’s progress as well as a treatment lever with global outcome on the body. Thus, to have a valid mean of investigation to quantify the ANS activity, sympathetic and parasympathetic, and sympatheticovagal balance, would be of specific interest. This paper aims to present such a method; quantifying ANS activity through heart rate: ins and outs, limits and how to think over applying it to objectivise osteopathic techniques and treatment’s effects.

Keywords:autonomic nervous system, ANS, heart rate changes, quantifying, osteopathy

Voir les autres articles en relation