1. - Page d'accueil
  2. - Les numéros de la revue
  3. Numéro 3
  4. - Compression musculaire rachis cervical

Effets d'une technique manipulative du rachis cervical et d'une technique musculaire par compression ischémique sur le seuil de douleur à la pression du trapèze supérieur





Télécharger l'abstract

Effets d'une technique manipulative du rachis cervical et d'une technique musculaire par compression ischémique sur le seuil de douleur à la pression du trapèze supérieur

Gazin M, Zegarra-Parodi R. Effets d'une technique manipulative du rachis cervical et d'une technique musculaire par compression ischémique sur le seuil de douleur à la pression du trapèze supérieur. La Revue de l’Ostéopathie. 2011;3;5-12.

Résumé

Introduction : Les points gâchettes (PG) diagnostiqués par différents thérapeutes manuels, contribuent à des syndromes douloureux de l’appareil musculo-squelettiques. Plusieurs techniques présentant un rapport risque/bénéfice différente sont utilisées. Notre étude a comparé les effets à court terme d’une manipulation et d’une compression ischémique sur le seuil de douleur à la pression du PG latent du faisceau supérieur du muscle trapèze.

Méthodes : 81 sujets ont participé à cette étude, répartis aléatoirement en trois groupes : « manipulation », « compression ischémique » et placebo. Les principaux critères d’inclusion étaient un PG du trapèze associé à une dysfonction cinétique C3/C4 homolatérale. Nous avons utilisé un algomètre pour mesurer le seuil de douleur à la pression du PG du trapèze avant, 1,5 et 15 minutes après technique. ANOVA, test de Bonferroni et test de Kruskal-Wallis ont été utilisés pour comparer les valeurs au risque alpha 0,05.

Résultats : Nos résultats montrent un effet significatif dans le temps pour la manipulation (p=0,0006), la compression ischémique (p=0,0353) et le placebo (p=0,003). Il n’y a pas de différence significative entre chaque groupe sur le seuil de douleur à la pression.

Conclusion : L’utilisation de techniques manuelles pourrait modifier favorablement le seuil de douleur à la pression des PG à court terme. Nos résultats ne permettent cependant pas de conclure à une différence versus placebo. D’autres études seraient nécessaires pour recommander une technique de compression ischémique pour des patients présentant des contre indications aux manipulations cervicales.

Mots-clés : point gâchette, HVT, compression ischémique, algomètre, seuil de douleur à la pression.

Voir les autres articles en relation


Muscular ischemic compression vs.cervical spine manipulation techniques : effects on pressure pain threshold in the trapezius muscle

Abstract

Introduction: Myofascial trigger points (MTPs) are of interest for manual therapists in the management of musculoskeletal system pain. Some techniques with a different risk/ benefit are used. This study analyse the immediate effects of a manipulation and ischemic compression technique on pressure pain threshold in latent MTP’s in the upper trapezius muscle.

Methods: 81 subjects were divided randomly into three groups: « manipulation», « ischemic compression» and control. The main criteria of inclusions were to establish both the presence of MTP in the trapezius muscle and the presence of somatic dysfunction at the C3/C4 level. The outcome measure was the pressure pain threshold on the MTP in the trapezius muscle detected using a algometer. This measurement was taken prior to, and then 1, 5, and 15 minutes after treatment. ANOVA test, the Bonferroni test and the Kruskal-Wallis test to compare groups were used. Alpha risk was set at 0.05.

Results: Analysis of variance showed a significant effect over the time period for the control (p=0.003), for the manipulation (p=0.0006) and for the ischemic compression (p=0.0353). Comparison of the groups revealed no significant differences.

Conclusion: Manual techniques are thought to modify the pressure pain threshold of the MTP. Our results do not allow us to conclude that the benefits of ischemic compression and manipulation technique are any greater than those of the sham technique. Further study is required to recommend ischemic compression to patients with contraindications to cervical spine manipulation.

Keywords: myofascial trigger point, HVT, ischemic compression, algometry, pressure pain threshold.

Related Articles