Ostéopathie et Santé Publique [Editorial]

Parution Mar 2016
Editorial du Numéro 15
Auteurs
Robert Meslé
Référence
Meslé R. Ostéopathie et Santé Publique [Editorial]. La Revue de l'Ostéopathie. 2016;15:1-2.

Chères lectrices, chers lecteurs,

Nous avons précédemment évoqué l’intérêt de vous présenter une rubrique « Actualités » dans La Revue de l’Ostéopathie. La partie « Lire » présente une sélection d’ouvrages en relation directe ou indirecte avec la démarche de recherche appliquée à l’ostéopathie.

Ces ouvrages sont sélectionnés en fonction de l’intérêt de leur thème. Cela ne constitue pas une caution quant à la validité de leur contenu, car cette prise de position ne nous appartient pas. Nous avons organisé une veille sur différents thèmes en relation directe ou indirecte avec la démarche de recherche appliquée à l’ostéopathie.

Certains thèmes ont une relation particulièrement évidente avec notre discipline, tels l’anatomie, la physiologie, la biomécanique, car ces matières font partie des fondamentaux de la formation en ostéopathie. Avec d’autres domaines, le lien avec l’ostéopathie peut sembler éloigné et certains ostéopathes peuvent s’interroger sur l’utilité d’acquérir des connaissances et des savoir-faire dans des domaines tels que l’épidémiologie, les biostatistiques, la rédaction scientifique, les méthodes qualitatives, l’épistémologie, la lecture critique, la santé publique, etc.

Dans cet éditorial et ceux des numéros suivants, nous vous proposons d’exposer l’intérêt de se servir de ces outils dont l’usage n’est réservé à personne, et est permis à tous ceux qui souhaitent s’y intéresser. Le thème que nous avons sélectionné pour l’éditorial de ce numéro est celui de la santé publique. Une ancienne définition de cette discipline date de 1920 : « La santé publique est la science et l’art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et de promouvoir la santé et l’efficacité physiques à travers les efforts coordonnés de la communauté pour l’assainissement de l’environnement, le contrôle des infections dans la population, l’éducation de l’individu aux principes de l’hygiène personnelle, l’organisation des services médicaux et infirmiers pour le diagnostic précoce et le traitement préventif des pathologies, le développement des dispositifs sociaux qui assureront à chacun un niveau de vie adéquat pour le maintien de la santé, l’objet final étant de permettre à chaque individu de jouir de son droit inné à la santé et à la longévité.a». Autres définitions plus récentes : la santé publique est « une activité organisée de la société visant à promouvoir, à protéger, à améliorer et, le cas échéant, à rétablir la santé de personnes, de groupes ou de la population entière.b», « l’étude, d’une part, des déterminants physiques, psychosociaux et socioculturels de la santé de la population et d’autre part des actions en vue d’améliorer la santé de la population.c »

La santé publique ? Une discipline à part entière !

Pendant que nous préparons le prochain numéro, nous vous souhaitons une très bonne lecture de ce numéro 15.

Le comité éditorial de La Revue de l’Ostéopathie

a Winslow CEA. The untilled fields of Public Health. Science;1920:23-33.

b Agence de la Santé Publique du Canada. http://www.phac-aspc.gc.ca/ccph-cesp/glos-r-z-fra.php

c Rapport sur l’Institut de santé publique du Québec (1997)

Dernières Actualités

7th “Open Forum for Osteopathic Education” Conference – “The Working Principles of Osteopathy"
Appel à projet de recherche sur la douleur
Confiez l'analyse de vos données statistiques à la Revue de l'Ostéopathie
Accédez au Forum de La Revue de l'Ostéopathie
Parution du numéro 24
Numéro 24 : Rubrique Lire
Parution du numéro 23
Numéro 23 : Rubrique Lire
Nouveau site
Parution du numéro 22