Effets d'une prise en charge ostéopathique sur les douleurs postopératoires de nouveau-nés et nourrissons opérés d'une cardiopathie congénitale : essai clinique randomisé en simple aveugle

Téléchargement : 10 € TTC.
Publié dans le Numéro 25, Parution Oct 2020
Auteurs
Marion Hery
Céline Manscourt
Fanny Bajolle
Stephane Renaudo
Mickaël Soudain-Pineau
Damien Bonnet
Laurent Stubbe
Référence
Hery M, Manscourt C, Bajolle F, Renaudo S, Soudain-Pineau M, Bonnet D, Stubbe L. Effets d'une prise en charge ostéopathique sur les douleurs postopératoires de nouveau-nés et nourrissons opérés d'une cardiopathie congénitale : essai clinique randomisé en simple aveugle. La Revue de l'Ostéopathie. 2020;25:5-14.
Résumé
Introduction

Les cardiopathies sont les anomalies congénitales les plus répandues dans le monde. Depuis une dizaine d'années, l'amélioration du dépistage anténatal et de leur prise en charge précoce a permis un meilleur pronostic vital pour ces nourrissons cardiaques. Si la cardiopathie nécessite une chirurgie, elle intervient généralement pendant la première année de vie. Cette opération laisse place à une cicatrice sternale ou thoracique pouvant entraîner d'importantes douleurs postopératoires. L'objectif de cette étude était de savoir si une prise en charge ostéopathique permettrait de faciliter la récupération des nouveau-nés et nourrissons en diminuant la douleur.

Méthodes

18 patients ont été randomisés en deux groupes : traité (n = 10) et contrôle où la prise en charge ostéopathique était simulée (n = 8). L'étude a été réalisée au sein du service de cardiologie pédiatrique de l'hôpital Necker dans les trois semaines postopératoires. Les critères d'objectivation regroupaient l'échelle EVENDOL, un score ostéopathique nommé OSCAR et les constantes cardiaques qui ont été notées le jour de la consultation et un jour après.

Résultats

Diminution significative du score de l'échelle EVENDOL remplie par les parents (p = 0,01) et le médecin suivant l'enfant (p = 0,03) et du score ostéopathique OSCAR dans le groupe traité. Pour les constantes cardiaques, importante diminution de la fréquence respiratoire (p = 0,04) dans le groupe traité.

Conclusion

Un traitement ostéopathique orienté sur les conséquences d'une chirurgie car-diaque a diminué les douleurs postopératoires des participants de cette étude. L'ostéopathie pourrait être intégrée au sein d'une prise en charge pluridisciplinaire dans les suites opératoires d'une chirurgie cardiaque chez les nouveau-nés et nourrissons.

Mots-clés
Cardiopathies congénitales (1)
Chirurgie thoracique (1)
Nourrisson (5)
Nouveau-né (2)
Ostéopathie (76)

Dernières Actualités

Enquête de la FédOsoli en partenariat vec l'Université Aix-Marseille
Parution du numéro 28
Numéro 28 : Rubrique Lire
L'article "Effets de manipulations ostéopathiques visant le péricarde sur le système nerveux autonome : une étude pilote" est en Open Access
Numéro 27 : Rubrique Lire
Parution du numéro 27
La prise en charge des grands syndromes cranio-maxillo-faciaux en ostéopathie pédiatrique
13e Symposium Ostéopathique International de Nantes. 11 & 12 mars 2022
Confiez l'analyse de vos données statistiques à la Revue de l'Ostéopathie
La DOULEUR, de la recherche fondamentale à la pratique clinique. 4e congrès International Universitaire d'Ostéopathie. 19 mars 2022