Prise en charge ostéopathique et neurosciences éducatives : effets sur la triade croyances-peur-évitement dans la lombalgie chronique. Étude pilote

Téléchargement : 10 € TTC.
Publié dans le Numéro 20, Parution Apr 2018
Auteurs
Sophia Guessoum
Jean Boyer
Agathe Wagner Baillergeau
Référence
Guessoum S, Boyer J, Wagner Baillergeau A. Prise en charge ostéopathique et neurosciences éducatives : effets sur la triade croyances-peur-évitement dans la lombalgie chronique. Étude pilote. La Revue de l'Ostéopathie. 2018;20:15-19.
Résumé
Objectif

Le modèle biopsychosocial reconnait la triade croyances-peur-évitement qui conduit à l’incapacité fonctionnelle et à l’auto-entretien de la douleur. L’objectif de l’étude est d’évaluer l’association d’une prise en charge ostéopathique avec une approche de neurosciences éducatives sur la douleur et la triade croyances-peur-évitement chez des sujets atteints de lombalgie chronique. Nous avons appelé cette méthode l’approche multimodale (AMM).

Méthodes

C’est une étude pilote, contrôlée, randomisée, réalisée en simple aveugle. Les patients ont été assignés soit au groupe AMM combinant prise en charge ostéopathique et une approche en neurosciences éducatives (n = 5), soit au groupe OST avec une prise en charge ostéopathique seule (n = 5). Le protocole s’est déroulé en trois séances sur une durée d’un mois (J0, J7, J30), suivies d’un appel téléphonique à 75 jours. Les critères de jugement étaient la triade croyancespeur- évitement mesurée par l‘auto-questionnaire FABQ et la douleur évaluée par l’EVA. Des tests non paramétriques de Mann-Whitney ont été effectués pour les comparaisons intergroupes, et des ANOVA non paramétriques de Friedmann pour mesures répétées pour les comparaisons intragroupes. Le risque α choisi est de 5 % (p ≤ 0,05 significatif).

Résultats

8 sujets sur 10 ont achevé l’étude (25 % d’hommes et 75 % de femmes). La moyenne d’âge était de 49,2 ± 11,4 ans pour les deux groupes confondus. Dans le groupe AMM, l’évolution était statistiquement significative pour l’EVA (p = 0,039) et pour le FABQw (p = 0,013). Elle était cliniquement significative pour le FABQpa. Les résultats intergroupes étaient non significatifs pour tous les paramètres. : pour l’EVA, la diminution était de 78,1 % vs 52,3 % ; pour le score FABQpa, 92,3 % vs 37,5 % et pour le FABQw, 69,6 % vs 29,3 %.

Conclusion

L’approche multimodale semble intéressante pour maitriser la triade croyances-peur-évitement. Néanmoins, les déductions sont limitées compte tenu du faible niveau de puissance de cette étude, et du manque de comparabilité avec la littérature scientifique. Il est nécessaire de réaliser une étude à grande échelle pour évaluer l’efficacité de cette approche multimodale en ostéopathie.

Mots-clés
Lombalgie (6)
Neurosciences (1)
Ostéopathie (76)
Peur (2)

Dernières Actualités

Enquête de la FédOsoli en partenariat vec l'Université Aix-Marseille
Parution du numéro 28
Numéro 28 : Rubrique Lire
L'article "Effets de manipulations ostéopathiques visant le péricarde sur le système nerveux autonome : une étude pilote" est en Open Access
Numéro 27 : Rubrique Lire
Parution du numéro 27
La prise en charge des grands syndromes cranio-maxillo-faciaux en ostéopathie pédiatrique
13e Symposium Ostéopathique International de Nantes. 11 & 12 mars 2022
Confiez l'analyse de vos données statistiques à la Revue de l'Ostéopathie
La DOULEUR, de la recherche fondamentale à la pratique clinique. 4e congrès International Universitaire d'Ostéopathie. 19 mars 2022